Finance Revolution : Cap sur la facture électronique obligatoire

ITESOFT a participé à l’événement Finance Revolution sur la digitalisation du Procure-to-Pay. Une manifestation organisée par DAF Mag, à l’occasion de laquelle ITESOFT a fait la lumière sur LE sujet clé de la fonction finance en cette année : l’arrivée en France de la facture électronique obligatoire pour tous. ITESOFT était l’invité de l’événement Finance Revolution en tant que spécialiste de la digitalisation du processus Procure-to-Pay et membre actif des groupes de travail auprès de la DGFIP sur le prochain cadre légal de la facturation électronique obligatoire. Ainsi, ITESOFT a présenté un décryptage de la réforme lors de ce grand rendez-vous sur la transformation digitale qui a réuni nombreux décideurs et entreprises. Un sujet au cœur de l’actualité qui va impacter durablement les organisations. Et notamment le processus Procure-to-Pay des entreprises

La facture électronique révolutionne le monde de la finance

La facture électronique sera obligatoire pour tous les assujettis à la TVA, dès le 1er janvier 2023. Alors, la facture électronique : simple aménagement ou big bang ? « C’est une réforme qui va bouleverser le processus Procure-to-Pay des entreprises. Les décideurs doivent s’y préparer dès maintenant. ITESOFT participe aux groupes de travail menés par la DGFIP afin d’aboutir à un cadre légal efficient. Notre conviction : disposer tout de suite d’une solution de digitalisation du Procure-to-Pay capable de capter tous les flux existants est essentiel afin d’embarquer rapidement le nouveau format de facture électronique. Il y aura toujours plus de format, de canaux et de données à traiter pour les entreprises. », explique Mathias Parnaudeau, responsable des offres ITESOFT auprès des directions financières.

D’autant qu’anticiper, c’est être prêt dès aujourd’hui pour la réforme 2023 tout en bénéficiant tout de suite des avantages de la digitalisation. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné Laurent Berthier, responsable Services comptables chez SPIE ICS, qui a choisi de digitaliser ses factures fournisseurs avec ITESOFT : « Les bénéfices sont immédiats. Moins de saisie, plus de productivité, meilleur partage de l’information… avec un ROI rapide de moins de 6 mois. ».

 

Révolution digitale : un enjeu immédiat de conformité

Finance Revolution a montré l’importance pour les entreprises de s’informer des évolutions réglementaires et du futur cadre de la facturation électronique. De nombreux décideurs ont soulevé ce point lors de l’atelier ITESOFT le 19 mai dernier. Ils souhaitent plus d’accompagnement pour réussir ce passage d’étape incontournable. A ce titre, le baromètre Option Finance – ITESOFT réalisé en mars 2021 avait déjà rappelé la marge de progression énorme dans la digitalisation de la fonction finance. En effet, si 84% des DAF interrogés étaient au courant, dans les grandes lignes, du passage à la facture électronique, beaucoup semblaient dans le flou sur la réalité de sa mise œuvre et son impact auprès des directions financières. L’étude avait révélé que seulement 13% des DAF affirmaient connaître dans le détail les modalités du passage à la facture électronique en 2023.

De par son implication au sein des groupes de travail DGFIP et de son expérience dans des pays ayant déjà franchi le pas de la facture électronique obligatoire, ITESOFT est à même de répondre à ce besoin d’accompagnement légitime. Comme l’a souligné Mathias Parnaudeau : « Notre expérience de la facture électronique nous a d’ores et déjà permis de développer en Europe des connecteurs dédiés pour ces nouveaux formats tels qu’en Italie ou en Turquie. De plus, notre investissement dans les ateliers techniques et fonctionnels de la DGFIP nous permet d’anticiper dès maintenant la construction de notre connecteur pour la France. ».