Introduction

De la dématérialisation des documents à l’IDP

Longtemps, la dématérialisation des documents s’est limitée à « scanner » du papier, appliquer des OCR et alimenter une GED.

Aujourd’hui, les organisations ont besoin de nourrir en temps réel leurs processus métier en informations qualifiées, de prendre en charge toujours plus de nouveaux formats et canaux et de détecter les risques croissant de fraudes et de non-conformité.

Avec la décennie 2020, la dématérialisation se réinvente.
Elle bascule dans l’ère du traitement intelligent de document (IDP – Intelligent Document Processing) basé sur des robots et des moteurs d’IA toujours plus performants. A la clé: une amélioration de l’expérience pour les clients/usagers, plus de productivité et de sécurité pour les organisations.

dematerialisation-documents

Webinar

Echanges clients : Place à l'automatisation !

Tendances

Les nouveaux enjeux de la dématérialisation

Capter toute la donnée, fiable, en temps réel, est essentiel dans un monde digital. C’est LE socle indispensable à la performance des processus métier. Or, capter cette donnée est une tâche de plus en plus complexe :

  • Explosion du volume d’information à traiter (x4 d’ici à 2023)1
  • Majorité de contenus non structurés inexploitables par le SI (plus de 60%) 1

Parallèlement, les clients exigent toujours plus d’immédiateté et imposent de fait aux organisations de traiter toujours plus de flux, plus complexes, plus rapidement. De fait, automatiser l’extraction et le traitement des données clés s’impose.

Tirant parti de la puissance du cloud, plus rapide à mettre en œuvre, plus intelligente, plus sécurisée, la capture d’information nouvelle génération répond à ces nouveaux enjeux et aide les organisations à accélérer leur transformation digitale.

enjeux-dematerialisation-document
enjeux-digitalisation-documents

Focus

L’IA au cœur de la dématérialisation des documents

Situés entre front-office (portails webs, applications mobiles…) et back-office (CRM, ERP…) ultra modernes, les « processus opérationnels » sont aujourd’hui les parents pauvres de la digitalisation du parcours client. Or ce sont eux qui opèrent réellement les services!

  • 58 % des responsables d’administrations reconnaissant qu’une majorité de leurs processus métier requièrent des traitements manuels complets ou significatifs2
  • 3 assureurs sur 4 n’automatisent que des tâches et non les processus dans leur entier3

Conséquences:des goulets d’étranglement, des risques d’erreurs et un manque de visibilité, préjudiciables à l’expérience client, à l’efficacité opérationnelle et au respect du réglementaire.

Gagner la bataille de l’expérience client implique désormais de digitaliser les processus métier de bout-en-bout, de la capture omnicanal des documents
jusqu’à la signature électronique.

Après le back et front office, place désormais à la 3e vague de digitalisation : celle des processus opérationnels !

 

Points clés

Dématérialiser tous les documents, gérer tous les cas d’usages

L’harmonisation de l’expérience client, quel que soit le canal utilisé, est essentielle pour 71 % des Français4. Qu’il s’agisse de déclarer un sinistre, de demander un prêt immobilier ou solliciter une prestation sociale, ils souhaitent pouvoir partager des documents indifféremment par mail, courrier ou portail web ou mobile… au travers de « customer journey » simples et sans couture.

Face à la multiplicité des personna et des modes d’interaction, toutes les organisations sont confrontées à la même problématique : comment traiter de manière uniforme les documents transmis via ces différents canaux ?

Une véritable stratégie de capture omnicanal combinée à l'automatisation des processus métier répond aux enjeux de satisfaction client et d'efficacité opérationnelle.

La capture omnicanal permet de traiter automatiquement tout type de document, qu’il soit chargé sur un portail, reçu en pièce attachée d’un email ou numérisé en agence. Les solutions les plus performantes embarquent des robots de traitement intelligent de documents et de détection des fraudes basés sur l’IA qui extraient et contrôles toutes les données. Ces traitements peuvent être indifféremment réalisés en traitement par lot (backoffice) ou en temps réel lors du chargement d’un document par le client sur un portail (faire-faire) pour répondre à tous les comportements clients.

  1. AIIM, State of the IIM Industry 2020: Are You a Digital Transformation Leader or Follower?
  2. Accenture, Putting intelligent automation to work for federal, 2019
  3. Etude L’Assurance en Mouvement – ITESOFT, 2019
  4. LSA/HiPay, « L’omnicanalité, priorité des clients »