Le métier, pivot de la mise en place des processus de l’entreprise

Les organisations sont soumises à une pression incessante de la concurrence, amplifiée par des évolutions réglementaires. Les tendances de consommation évoluent tout comme les habitudes d’utilisation B2B. S’adapter se traduit généralement par un changement global de business model, c’est ce qu’on appelle « transformation numérique ». Une récente étude du CXP montre que son impact sur les processus de l’entreprise est majeur pour 85% des répondants.

Appréhender la transformation numérique

La mise en service d’applications informatiques va faire le lien entre les clients, qu’ils soient internes ou externes à l’entreprise, et les personnes qui vont traiter les sollicitations. Dans ce cadre, le processus se pose en élément essentiel. Il assure la transversalité entre les différents acteurs impliqués dans la gestion des dossiers inhérents aux problématiques couvertes. Raisonner processus c’est la garantie que la manière de travailler sera explicite et partagée entre le métier qui sait comment les choses se passent et l’informatique dont le rôle est de leur fournir les outils.

Pour réussir sa transformation numérique, l’implication des métiers est nécessaire. Ils sont confrontés quotidiennement à la réalité des opérations et sont donc maitres des processus métier. Cependant, il n’est pas pour autant question de contourner la direction informatique. Les nouveaux modes de fonctionnement doivent être en cohérence avec les différentes sources d’informations internes, ainsi que les systèmes qui les supportent, comme le CRM ou les ERP.

« RÉINVENTER LES PROCESSUS À L’HEURE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE » : REGARDS CROISÉS DE L’ANALYSTE ET DE L’ÉDITEUR »

VISIONNER LE REPLAY

Une approche globale mais agile pour le métier

Aujourd’hui, la technologie permet de répondre à ces enjeux en produisant des applications plus rapidement dans une logique de « low code ». La conception des applications est simplifiée par des techniques de génération de code. C’est donc un moyen efficace de laisser la main aux métiers dans la création des applications, avec le soutien indispensable de l’informatique. On obtient des applications plus simples. Elles s’appuient sur le système d’information de l’entreprise, tout en étant plus rapides à mettre en œuvre.

En mettant en production une série d’applications basées sur la même plateforme technologique, les indicateurs sont collectés automatiquement lors des traitements opérés par les uns et les autres. Ainsi, des outils de mesure et de pilotage, alimentés par ces données, permettent aux métiers de garder la main sur l’activité liée à l’exploitation des processus sous-jacents qui supportent les applications.

La transformation numérique est donc une opportunité à réinventer son modèle business. L’approche processus est l’arme secrète qui offre tous les atouts pour appréhender ses challenges et réussir cette évolution nécessaire. Et les métiers en sont les premiers acteurs, pour mettre en place des solutions sur mesure en phase avec leurs enjeux, puisque, selon la même étude du CXP, leur implication évolue fortement depuis 2015, en miroir des initiatives processus prises par la direction générale.

Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Regardez notre webinaire en Replay.

« RÉINVENTER LES PROCESSUS À L’HEURE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE » : REGARDS CROISÉS DE L’ANALYSTE ET DE L’ÉDITEUR »

VISIONNER LE REPLAY

 

Article écrit par François Bonnet,
Chef de Produit

Spécialiste de l'automatisation processus depuis 25 ans, membre actif des travaux sur BPMN au sein de l'OMG, François est un véritable porte-parole pour expliquer et vulgariser les apports de la plateforme auprès du marché et des analystes.

ses autres articles
Twitter Facebook LinkedIn