Les processus opérationnels, parents pauvres des assureurs ?

C’est ce que démontre l’enquête exclusive menée par L’Assurance en mouvement et ITESOFT *. Malgré les 63 milliards d’euros investis en technologies de l’information en Europe en 2018 **, 7 assureurs sur 10 estiment que le contexte marché, clients et réglementaire impose encore une réduction des coûts et des délais de traitement. En conséquence, face

L’IA et la RPA, pour aller plus loin et plus vite

La transformation digitale oblige aujourd’hui les organisations publiques et privées à se réinventer. Elles doivent proposer de nouveaux services, toujours plus innovants et plus performants pour améliorer l’expérience client / usager et la relation fournisseur. En effet, chacun des acteurs externes à l’entreprise est à la recherche d’une expérience unique et souhaite une relation privilégiée

L’automatisation des processus bancaires au service de l’expérience client et de l’efficacité opérationnelle

Comme l’avait noté l’ACPR dans l’un de ses rapports : « La transformation numérique est un choc structurel inévitable pour le secteur bancaire » (1). Et ce constat s’explique, entre autres, par un changement de comportement et d’attentes de la part des consommateurs, plus connectés, plus informés, plus volatiles et en quête d’instantanéité et d’expérience. L’optimisation des processus

Services aux usagers : le secteur public fait sa transformation digitale

Renouveler ses papiers d’identité, demander des prestations sociales, inscrire ses enfants à une crèche municipale ou un centre de loisirs départemental, demander une carte de transports régionaux, faire une réclamation à une administration locale… Engagé dans sa transformation digitale, le secteur public – Etat, ministères, agences et administrations publiques, collectivités territoriales, etc. – compte nombre