Gérer la sortie de crise : les 3 priorités 2021 des directions financières

2020 fut une année de rupture. Face à l’incertitude et aux nouvelles contraintes professionnelles, les directions financières n’ont jamais eu autant besoin de se réinventer et de digitaliser le P2P (processus Procure-to-Pay). En 2021, les DAF font désormais face à 3 nouveaux défis : réduire les coûts pour faire face aux répercussions économiques de la crise

La facture électronique obligatoire pour tous, c’est maintenant

Tout le monde en parle : le passage à la facture électronique – obligatoire et pour toutes les entreprises – est désormais inéluctable. Le projet de loi de finance 2020* est clair : l’administration fiscale Française veut généraliser l’échange de factures électroniques « pour toutes les transactions entre assujettis à la TVA », et ce

Clearance, facture électronique obligatoire

Clearance ! Ce modèle qui permet à une administration fiscale de contrôler les transactions en temps réel et de sécuriser la récolte de la TVA a le vent en poupe. Nombreux sont les pays qui ont déjà franchi le pas (Brésil, Italie, Pologne, Angleterre, Roumanie, Espagne, …), ou qui s’engagent dans cette voie. C’est le cas de

Procure-to-Pay : ITESOFT enrichit sa solution Streamline for Invoices

La dématérialisation, la robotisation, l’IA… sont autant de leviers désormais prioritaires pour les directions financières en quête de plus de performance, d’agilité et d’une parfaite maîtrise des risques de conformité réglementaire ou de fraude. Pour y répondre, ITESOFT délivre une nouvelle édition de son offre Procure-to-Pay qui capitalise sur les avancées de l’éditeur en matière

Directions financières : les 3 défis pour 2020

Transformation digitale oblige, les directeurs financiers voient leurs missions évoluer et leurs rôles s’élargir. Leur métier a connu d’importantes mutations en raison du numérique, de la prolifération des données et des pressions réglementaires. En 2020, les directions financières et comptables feront face à 3 défis majeurs : Échapper aux foudres de la DGCCRF sur les

La fraude documentaire à l’origine de la fraude aux prestations sociales

La mission parlementaire Grandjean-Goulet a présenté ses premières propositions pour lutter contre la fraude sociale ce mardi 3 septembre. Mettant en avant quelques « bizarreries » : plus de 3 millions de centenaires réputés en vie, 11 000 personnes enregistrées sans patronyme, 17 millions de numéros de sécurité sociale de plus que dans les statistiques