Lutte contre la fraude à l’assurance : bilan de l’opération ALFA / ITESOFT

Une vingtaine d’acteurs de l’assurance  ont bénéficié de l’opération solidaire Covid-19 lancée en mai 2020 par ITESOFT et l’Agence de lutte contre la fraude à l’assurance (ALFA). De juillet à fin-octobre 2020, ITESOFT proposait la mise à disposition gratuite de son puissant service Cloud de détection de documents falsifiés. Avec lui, pas besoin de gestionnaires

Résilience et performance : les assureurs poussés à plus d’automatisation

Qui pilote la transformation digitale des assureurs de la place ? Les directions générales ? informatiques ? digitales ? transformation ? ou tout simplement le Covid-19 ? Levier de la transformation digitale des assureurs comme l’avait précisé l’ACPR (1), l’automatisation des processus figurait déjà en bonne place dans les plans de nombre d’assureurs. « La décision de mettre en œuvre l’automatisation requiert

Covid-19 : ITESOFT et l’ALFA s’associent pour mieux lutter contre la fraude

ITESOFT répond à l’appel de l’Agence de Lutte contre la Fraude à l’Assurance (ALFA) et propose une offre exceptionnelle et solidaire pour aider les assureurs et mutuelles membres de l’association à faire face aux risques croissants de fraude pendant la pandémie Covid-19 et la reprise. Lutter contre la fraude : des organisations sous contraintes En cette

Comment améliorer la lutte contre la fraude ?

Entre montants payés à tort et tentatives détectées, la fraude s’élevait à 500 millions d’euros en France en 2018, d’après l’Agence de lutte contre la fraude à l’assurance (Alfa) (1). L’accélération de la digitalisation de la relation client/assureur en a fait une réalité encore plus prégnante, positionnant l’efficacité de la lutte anti-fraude comme un enjeu

Assurance : maîtriser les coûts et mieux lutter contre la fraude

David Methel, fondateur et directeur général du cabinet Cometh consulting, fait le point sur les enjeux de l’assurance aujourd’hui et les démarches lancées par les différents acteurs du secteur pour optimiser leurs processus, notamment en gestion de sinistres. Pour lui, « Maîtriser les coûts et mieux lutter contre la fraude n’est pas antinomique avec l’amélioration de

Jusqu’où automatiser le traitement d’un sinistre santé ?

18 milliards d’euros de prestations santé et prévoyance ont été versées en 2018, en hausse de 6 % par rapport à l’année précédente (1). Les complémentaires santé ont affiché « une progression dynamique », d’après la Fédération française de l’assurance (FFA), alors que se met en place la réforme du 100 % santé (« reste à charge 0 »). Avec une population de plus en plus âgée et l’accroissement des maladies