L’IA au service de la protection sociale

 

La France compte aujourd’hui 32 millions d’allocataires qui bénéficient de diverses prestations sociales. Pour en bénéficier, ils transmettent chaque jour et par plusieurs voies (courrier, formulaire web, email…), 1 million de documents hétérogènes (+de 300 types différents) aux plus de 100 Caisses d’Allocations Familiales (CAF) réparties sur l’ensemble du territoire.

Si ces justificatifs ont pendant longtemps été traités manuellement par des agents, ces derniers sont désormais aidés par des solutions d’automatisation embarquant de l’intelligence artificielle. En effet, pour traiter cette masse de documents disparates en un temps record, les Allocations Familiales s’appuient sur une combinaison de technologies regroupées au sein de la plateforme d’ITESOFT : la capture omnicanal pour être capable de prendre en charge tous les types de documents échangés par les différents canaux, la reconnaissance automatique de documents (RAD) pour identifier la nature des documents reçus et la lecture Automatique de Document (LAD) pour reconnaître les informations clés et les extraire.

Traitement plus efficace des demandes et amélioration de la relation usagers

En automatisant l’ensemble de ces activités, les CAF sont capables d’adresser plus vite les dossiers aux gestionnaires afin de les instruire au plus tôt. L’automatisation permet en effet de réduire le temps passé à manipuler des documents (papiers, mails, formulaires web…) et de diminuer les risques d’erreurs liés à la saisie – auparavant manuelle – des données.

L’exemple des Allocations familiales n’est pas unique… Les organismes publics sont en effet engagés dans une démarche d’optimisation de la relation usager. Et pour y arriver, ils doivent aussi répondre à un double challenge : traiter toujours plus de dossiers, plus vite tout en maîtrisant leur budget.  Dans ce contexte, l’automatisation basée sur l’IA constitue une aide réelle. Elle transforme les processus pour les rendre plus rapides, plus performants, plus sécurisés. In fine, les citoyens peuvent bénéficier d’un meilleur service, les gestionnaires travaillent dans de meilleures conditions et l’excellence opérationnelle des organismes publics est optimisée.

Livre blanc « L’usager au cœur de la modernisation du secteur public »

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC

Article écrit par Thierry Moncoutié

Diplômé de l'Ecole nationale supérieure de l'électronique et de ses applications et de l'université Bordeaux Montaigne, Thierry a près de trente ans d'expérience en marketing dans des environnements "IT" (chez des éditeurs de logiciels ou en sociétés de services).

ses autres articles
Twitter Facebook LinkedIn