Repenser les processus back-office pour une meilleure expérience, collaborateur et client

Le principe fondamental de la « symétrie des attentions » est que la qualité de la relation entre une entreprise et ses clients est symétrique de la qualité de la relation de cette entreprise avec l’ensemble de ses collaborateurs (1). « Dans l’entreprise, il s’agit de donner autant d’importance à l’expérience collaborateur qu’à l’expérience client, corrobore le cabinet-conseil

L’IA et la RPA, pour aller plus loin et plus vite

La transformation digitale oblige aujourd’hui les organisations publiques et privées à se réinventer. Elles doivent proposer de nouveaux services, toujours plus innovants et plus performants pour améliorer l’expérience client / usager et la relation fournisseur. En effet, chacun des acteurs externes à l’entreprise est à la recherche d’une expérience unique et souhaite une relation privilégiée

L’automatisation des processus bancaires au service de l’expérience client et de l’efficacité opérationnelle

Comme l’avait noté l’ACPR dans l’un de ses rapports : « La transformation numérique est un choc structurel inévitable pour le secteur bancaire » (1). Et ce constat s’explique, entre autres, par un changement de comportement et d’attentes de la part des consommateurs, plus connectés, plus informés, plus volatiles et en quête d’instantanéité et d’expérience. L’optimisation des processus

L’usager est au cœur de la modernisation du secteur public

A l’heure du numérique et du programme Action Publique 2022, offrir une meilleure expérience usager fait partie des enjeux clés des administrations, qu’elles soient centrales ou régionales. « Il faut faire en sorte que les services publics soient ‘user-centric’ dès le départ », a insisté lors du salon AP Connect (1), Christine Balian, cheffe du pôle Services en ligne à la Direction interministérielle du numérique et

Le crédit à la consommation, entre évolution des comportements clients et révolution numérique

Malgré le faible coût des crédits, le marché français du crédit à la consommation, qui progressait à un rythme soutenu depuis plusieurs années (9 % de croissance annuelle encore observée en octobre 2018), a subi un « coup de mou » en fin d’année : en novembre 2018 cette croissance annuelle mesurée sur la production de nouveaux

Innovation bancaire : pas de plateformisation sans optimisation des processus

Renforcer la connaissance, l’engagement et la fidélisation client ; construire un parcours client omnicanal sans couture ; définir de nouveaux canaux de distribution… « L’alliance des technologies numériques et l’amélioration des processus jouent un rôle clé pour optimiser les parcours client et les processus internes afin de gagner en vélocité et de réduire les cycles de l’idéation à