Carglass

Carglass

Cas Clients /

Carglass

/ Diminuer les litiges
grâce à la dématérialisation des dossiers clients

Les coûts liés aux interventions réalisées par Carglass sur les vitrages automobiles sont avancés par l’entreprise et facturés aux compagnies d’assurances agréées. La prise en charges par les compagnies d’assurance est conditionnée par la présence de justificatifs de prestations. Or, avec une organisation très décentralisée, Carglass faisait circuler les dossiers par navette courrier entre les différents établissements. Le temps de d’accès aux documents, le manque de traçabilité et les risques de pertes de document impactaient directement la trésorerie de l’entreprise.

En choisissant les solutions de dématérialisation ITESOFT, Carglass numérise les justificatifs dès leur création directement dans les centres locaux. Les documents constitutifs de dossiers sont automatiquement classifiés et un contrôle de complétude est automatiquement. Carglass a ainsi pu supprimer les abandons de litiges et améliorer leur cash.

 

Notre choix s’est naturellement porté sur ITESOFT. Outre la supériorité de l’offre produit, ITESOFT est aussi un partenaire qui nous conseille et nous accompagne depuis plusieurs années. Les équipes ITESOFT ont par exemple réalisé l’audit de notre existant

Bernard Prisset
Responsable de la plate-forme de Traitement Automatique de Documents au sein de la SMIP

carglass-200x200

A PROPOS

Carglass, société spécialiste de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules compte près de 3 000 collaborateurs dans plus de 390 centres intégrés et 720 véhicules-ateliers en France. Carglass intervient auprès de plus d’1 million d’automobilistes.

CHIFFRES CLES

6 millions
de documents traités par an

1 semaine
gagnée sur les paiements

+ 63%
de productivité à la comptabilité clients 

Bénéfices

1

Gestion des litiges plus performante : plus de justificatif manquant, complétude des dossiers…

 

2

Accélération des traitements dossiers impactant positivement la trésorerie

 

3

Réduction drastique des coûts de stockage